Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui je laisse la parole à une architecte d’intérieur avec qui j’ai pu échanger récemment. Son domaine ? L’architecture bien évidemment.
Mais Mathilde ne s’arrête pas là.
Je vous laisse découvrir pourquoi 😉

De plus en plus plébiscités, les gestes éco-responsables fleurissent dans tous les domaines de la vie quotidienne. Pour ma part, je suis architecte d’intérieur écologique à Saint Etienne et j’accompagne mes clients dans la rénovation de leurs intérieurs.

Qu’est-ce que l’architecture d’intérieur écologique ?

Mon métier consiste à rénover, agencer et décorer des espaces intérieurs (professionnels ou privés) avec des procédés respectueux de l’environnement et de la santé des occupants. Je suis tout particulièrement sensible à l’utilisation de matériaux sans COV et à la valorisation de l’artisanat local. J’ai également recours au Up Cycling et encourage le Do It Yourself.

Porter son attention sur les polluants d’intérieur

Très peu connus, les polluants de l’air intérieur sont pourtant bien présents dans nos chers habitats, sur notre lieu de travail ou dans les lieux publiques que nous fréquentons. Il s’agit de Composés Organiques Volatils (COV), parmi lesquels les Formaldéhydes, les Phtalates, le Benzène et bien d’autres substances, classées cancérogènes et/ou perturbateurs endocriniens.


A mon niveau, je préconise l’usage de matériaux de revêtements naturels et inertes : peintures végétales, céramique, bois massif. Concernant le mobilier, je favorise l’acquisition d’ancien (la nocivité des vernis et colle s’estompe avec le temps) ou fabriqué artisanalement avec des matières saines (bois, laques végétales, métal thermolaqué, tissus bio).

Pour la déco, je prône la sobriété ! En effet le minimalisme est de plus en plus apprécié. Cela permet de mettre à l’honneur les objets que vous aimez vraiment, ceux au sujet desquels vous avez une histoire à raconter ; ou encore de disposer de superbes plantes d’ornement qui apporteront un esprit naturel et pourront même dépolluer !

Est-ce plus cher ?

La déco écologique n’étant pas encore la norme, les matériaux sains ne bénéficient pas encore d’ effets d’échelle. Compter entre 20 et 50% de plus pour ces matières.

Mais… Si vous êtes bricoleur, ou que vous souhaitez faire des choses de vos propres mains, les prix peuvent devenir très intéressants ! Je vous citerais comme exemple des peintures maison à faire avec de la farine et des pigments, des enduits chaux/chanvre pour créer des meubles façon béton ciré, du mobilier créé à partir de chutes récupérées dans des recycleries, des déco éclectiques créées avec des objets chinés à Emmaüs et bien d’autres !

Comme toute philosophie écologique, il est plus simple de s’emparer du concept pour créer autrement que de vouloir reproduire les « standards » consuméristes. Penser durable, minimalisme, optimisation des matières, des espaces, maximisation des émotions. Pour moi c’est un peu comme écrire de la poésie !

Est-ce rentable ?

Récemment j’ai eu l’occasion de travailler pour deux investisseurs particuliers, l’un à Saint-Etienne et l’autre à Lyon. Ils sont venus vers moi d’abord par conviction personnelle mais aussi par souci de rentabilité.

En effet, outre le côté esthétique attrayant d’un appartement bien décoré, une rénovation écologique permet d’attirer des locataires plus exigeants. Cela induit un renouvellement des travaux et du mobilier réduit (également dû à la durabilité des matériaux), des baux plus longs et des loyers plus élevés.

Pour conclure

Si cette manière de rénover vous inspire et que vous avez vous-même utilisé ces procédés pour vos investissements locatifs, faites-nous en part ! De mon côté je serais ravie d’échanger avec vous sur le sujet, rendez-vous sur mon site : cityzend.com

Je vous souhaite de magnifiques projets !

A très vite 🙂

PS: Restons en contact ! Retrouvez-moi sur : Facebook et Instagram

Catégories : Les infos pures

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *