Bonjour tout le monde =)

 

Aujourd’hui j’aimerais commencer le fil rouge de ce blog, qui oui, se centre autour de mon cas personnel mais qui n’est pas vide de sens.
Non seulement ceci m’aidera à poser clairement mes idées mais aussi et surtout à nous rendre compte des erreurs et embûches à éviter.
J’établirais au cours de ce fil rouge, les différentes étapes qui m’ont amené à mon tout premier investissement locatif.
Vous le verrez par vous-même, ce n’était pas gagné d’avance et pourtant …

Comme beaucoup de personnes, mon intérêt pour le monde de l’immobilier n’a commencé qu’à partir du moment où j’ai décidé d’acheter mon premier appartement: ma résidence principale.

Comme bon nombre de personne (vivant seule), l’entrée dans le monde du travail a été très vite pour moi synonyme de perte de mes APL. Et oui, ça ne peut pas durer éternellement même si ça nous est bien utile en tant qu’étudiant, il faut le dire.
A partir de là, ça s’enchaîne très vite psychologiquement.

On en vient à se dire  « attends mais maintenant je paie un loyer plein pot de 500 € entièrement de ma poche? »; « Pourquoi je ne deviendrais pas propriétaire de mon propre appartement pour le même montant à débourser par mois ? » ; « Pourquoi je n’arrêterais pas de donner MON argent à quelqu’un d’autre au lieu de le consacrer à MON appartement ? »

Le choix est vite fait: « Je veux MON appartement! »

Dans mon cas je n’ai pas eu à faire de recherche/visite/proposition etc. Un ami me conseille un appartement dont il connait le propriétaire. Ni une ni deux, avec une confiance aveugle je me lance donc dans l’achat de ma résidence principale.

Parlons chiffres.

Prix du bien: 90 000 €
Travaux: 40 000 €

En tant que primo accédant, la démarche est plutôt simple avec un accompagnement précis et des aides tel qu’un prêt à taux zéro (PTZ).

Quelques mois plus tard, me voilà propriétaire de MON appartement. ENFIN !
Quel soulagement, quelle joie, quelle fierté ! D’autant plus que dans mon cas, il s’agissait d’un vieil appartement inhabité depuis plus d’un an et saccagé par des anciens locataires mauvais payeurs. J’ai donc pu tout reprendre a zéro et établir une nouvelle base, MA base.
L’appartement est alors à mon image. Exactement comme je le souhaitais.

Encore une fois, parlons chiffres.

Je me retrouve donc propriétaire pour la modique somme (hum) de 650 € de mensualité. En y ajoutant les charges associées à cette acquisition, le bien me coûte réellement plus de 700 € par mois contre un ancien loyer de 500 €. Aie !

Même en sachant que j’ai quasiment doublé ma surface d’habitation (de 55m² à 97m²), ce « loyer » mensuel de plus de 700 € ne passe pas psychologiquement.

Mais tant pis, j’ai mon appartement et je m’y sens bien =).

 

Dites-moi en commentaire ce qui vous a poussé à acquérir votre première résidence principale ou bien si vous y songez sérieusement.
Est-ce que comme moi vous vous êtes plongé corps et âme dans ce nouvel objectif de vie ?

A bientôt =)

Abdel

 

PS: Restons en contact ! Retrouvez-moi sur : Facebook et Instagram 

 

 

Catégories : Le fil rouge

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *